• Robert G. Wilmers, propriétaire du Château Haut-Bailly
  • L'équipe du Château Haut-Bailly

Robert G. Wilmers, propriétaire du Chateau Haut-Bailly

Le 30 juillet 1998, Haut-Bailly est acquis par une personnalité américaine, Robert G. Wilmers, qui dirige la M &T Bank dont le siège est dans l’Etat de New York. A Haut-Bailly, il réalise son rêve d’amateur des grands crus de Bordeaux. Il a passé une grande partie de sa vie en Belgique durant son enfance et au cours de sa vie professionnelle. Avec son épouse française, Elisabeth, Robert G. Wilmers continue à garder des liens étroits avec l’Europe où une partie de sa famille réside.
Pour la propriété, cette acquisition sonne comme un enrichissement et une chance. Entre les mains d’un propriétaire passionné, son avenir apparaît assuré et plein de promesses. R.G. Wilmers s’implique lui-même dans les grandes décisions et suit de près les orientations stratégiques du Château.
Attaché à l’histoire du Château et soucieux d’assurer la continuité dans la modernité, il confie en 1998 la gestion du domaine à Véronique Sanders, petite-fille de Jean. Celle-ci s’attache depuis lors au développement de la propriété avec pour unique objectif de montrer à quel point Haut-Bailly mérite son rang de « Crû exceptionnel ».
Grâce aux investissements majeurs consentis par R.G. Wilmers qui ont permis de rénover dans l’ordre, d’abord la vigne et les bâtiments agricoles, puis les chais et enfin le château, chaque millésime confirme désormais un peu plus le prestige de ce cru unique.

Biographie de Robert G. Wilmers, propriétaire du Chateau Haut-Bailly

Robert G. Wilmers suit l’école secondaire à Bruxelles. Il retourne aux États-Unis poursuivre ses études à Harvard College puis à Harvard Business School. Il se dirige très vite vers la finance, et devient au début de sa carrière le numéro 2 des finances de la ville de New York dont le budget est équivalent à celui de la France. Dix ans plus tard, il retourne à Bruxelles pour y diriger la banque Morgan. Depuis 1983, il est à la tête de M&T Bank Corporation à Buffalo, la banque la plus importante de l’Etat -hormis la ville de New York- et l’une des 20 premières banques commerciales des Etats-Unis. Ses engagements dans la communauté ont toujours été nombreux et variés : l’Orchestre philharmonique, la Chambre de Commerce, le musée Albright Knox Art Gallery – un des plus réputés aux États-Unis - le système public d’éducation, la Federal Reserve de New York ne sont que quelques exemples parmi bien d’autres.
Robert G. Wilmers est d’un naturel discret doublé d’un bon sens de l’humour. Sa passion pour les grands vins de Bordeaux, qu’il partage avec son épouse française Elisabeth, remonte à sa jeunesse. Haut-Bailly est autant pour lui une forme d’investissement personnel que la réalisation d’un rêve.

L’équipe du Chateau Haut-Bailly

Véronique Sanders, Directrice générale

Véronique Sanders devient l’une des rares femmes du bordelais à diriger un Château alors que rien ne la prédestine à reprendre le flambeau familial : un rêve d’enfance qui se réalise. Après deux ans de préparation aux Grandes Écoles françaises, Véronique Sanders s’oriente vers des études d’économie, obtient sa licence puis le diplôme du Magistère au CELSA (Master) à la Sorbonne (Paris). Elle débute sa carrière professionnelle chez Publicis-FCB à Paris puis à Prague. Décidant de parfaire ses connaissances sur le vin, elle revient à Bordeaux en 1997 pour passer le diplôme du DUAD à la Faculté d’œnologie. A la suite de la vente du Château Haut-Bailly par son grand-père, Jean Sanders, Robert G. Wilmers lui confie le poste de directrice commerciale en 1998 puis gérante de la propriété en 2000. Elle dirige le domaine dans un esprit de continuité familiale mais avec un dynamisme renouvelé grâce aux investissements importants du nouveau propriétaire. Son objectif : permettre aux vins de Haut-Bailly d’atteindre l’excellence et perpétuer leur élégance. De 2006 à 2009, elle a également été Présidente des Crus Classés de Graves.

Gabriel Vialard, Directeur technique

D'origine médocaine par sa famille propriétaire du Château Clerc-Milon à Pauillac, Gabriel Vialard obtient son diplôme d’œnologue à la Faculté d'Oenologie de Bordeaux en 1989 puis fait son apprentissage au Château Mouton-Rothschild avant de rejoindre la région des Crus Classés de Graves dans laquelle il évolue depuis 1990. Il est reponsable technique des vignes et des chais au Château Haut-Bailly depuis 2002. Passionné et rigoureux, il a participé activement aux grands chantiers de rénovation de la propriété.