Château Haut-Bailly
2009Dans la lignée des plus grands...

La structure des vins est marquée par le caractère gourmand et l’expression aromatique très pure de fruits mûrs. Les Merlots sont superbes et les Cabernets puissants, incroyablement onctueux, « de vrais purs-sangs»! La structure confirme un équilibre dans l’harmonie, sans prédominance d’alcool. C'est déjà un vin de plénitude. Une climatologie finalement idéale, associée à un travail précis et exigeant de la vigne ont permis de réaliser un millésime 2009 exceptionnel.

Tous les éléments ont été réunis pour faire de 2009 un millésime mémorable. Les conditions climatologiques et la conduite scrupuleuse du vignoble ont été particulièrement propices au cycle végétatif de la vigne et à la maturation du raisin. Un hiver plutôt sec et des températures fraîches ont retardé le débourrement d'une quinzaine de jours et les Merlots ainsi que les Cabernets ont fleuri ensemble autour du 30 mai. Le climat ensoleillé de l’été fut idéal pour la maturation et a perduré en septembre, avec des alternances de journées chaudes suivies de nuits fraîches. Ces conditions ont favorisé la concentration des arômes et l’accumulation des pigments. Le raisin était sucré, coloré, fruité, signe d'un très grand millésime. La récolte a commencé par les Merlots le 15 septembre et s’est prolongée assez tard, jusqu’au 5 octobre, uniquement le matin pour éviter la chaleur de l’après-midi. Cabernets Sauvignons et Cabernets Francs ont été cueillis du 7 au 14 octobre.

EROBERTPARKER.COM, Robert Parker, avril 2015

I have had this wine now four separate times since I wrote my official review after bottling of the 2009s. It goes from strength to strength, and it is not surprising that it is now one of the perfect wines of this great, great vintage – the finest vintage of Bordeaux that I have tasted in 37 years covering that epicenter for world-class quality in wine. Much of it is attributable to winemaker Véronique Sanders and her boss, Robert Wilmers. Their incredibly draconian selection process and their enormous investments in both the viticulture and the estate as well as the winemaking facility have paid off brilliantly over the last decade. The 2009, which has an opaque ruby/purple color, an extraordinary nose of high-quality unsmoked cigar tobacco, graphite, blackcurrants and spice, hits the palate with a medium to full-bodied, saturated and rich mouthfeel, but an elegant and ethereal quality that is difficult to articulate. It is rich, complex and tastes as if it were the vinous equivalent of a remarkable haute couture creation from the late Coco Chanel. It is full-bodied yet elegant, powerful yet delicate, and remarkably velvety-textured, sumptuous and loaded with upside potential. It can be approached now, as most 2009s tend to be, given their richness of fruit, low acidity and extraordinary concentration, but the great complexity that will emerge from this fabulous terroir is at least a decade away, and this wine is set for 50 or more years of longevity. Kudos to Haut-Bailly! 100/100

GAULT & MILLAU – Les meilleurs Vins de France 2011, octobre 2010

Un univers en soi. L’extrême finesse de la matière, la subtilité aromatique place ce vin au plus haut. Ce n’est plus un vin c’est une boisson des dieux. 19/20