La Parde Haut-Bailly
2003La Parde de Haut-Bailly

Le millésime 2003 de La Parde de Haut-Bailly est un vin séducteur, au nez ample de mûres fraîches et d’épices. Saveur, opulence, rondeur le caractérisent en bouche. Il n’en révèle pas moins une belle fraîcheur. Ses tanins souples, qui évoluent assez rapidement au fil du temps, permettent de le boire dès à présent.

L'été 2003 restera ancré dans les mémoires pour les chaleurs exceptionnelles enregistrées. Le processus végétatif a démarré très tôt avec une première semaine de canicule pendant Vinexpo (du 20 au 29 juin). Aucun effeuillage n'a été réalisé afin d'assurer une protection maximale des grappes contre le soleil. Les conditions climatiques extrêmes subies début août (température maxi voisine de 42°C pendant une dizaine de jours) ont été inhabituelles pour la région. La vigne n'a cependant pas souffert de stress hydrique violent du fait d'orages ponctuels survenus mi-juillet et mi-août. Les vendanges, assez étalées afin de ramasser chaque parcelle à parfaite maturité, ont débuté avec trois semaines d'avance, dès les premiers jours de septembre.

MICHEL PHANEUF, Les Grappes d’or 2006

Le deuxième vin du Château Haut-Bailly. La classe et l’harmonie sont la marque de commerce de ce domaine aujourd’hui propriété américaine, mais admirablement gérée par Véronique Sanders. Très bon 2000 classique et très droit, moins puissant que d’autres, mais sa distinction compense largement ; le chic raffiné des bons Bordeaux. Il sera à son apogée entre 2006 et 2012.

L’EXPRESS, janvier 2005

« Après deux décennies marquées par la recherche de concentration et de boisé, les bons seconds vins permettent de renouer avec les bordeaux gais, fruités mais très fins, communiant plus avec le terroir (…). Il y a, dans ce second rayon à haut risque, d’excellentes affaires pour l’amateur de Bordeaux, avec des rapports qualité-prix étonnants. Citons tout particulièrement La Parde de Haut-Bailly (…)»