La Parde Haut-Bailly
2011

Issue des mêmes parcelles que Château Haut-Bailly et vinifiée de manière identique, La Parde Haut-Bailly est le fruit d’une sélection stricte et se distingue par un style marqué. En 2011, ce vin présente une couleur éclatante et profonde. Son nez offre une belle pureté aromatique et sa bouche fruitée en fait un vin de plaisir.

Après un automne 2010 très arrosé, l’hiver et le printemps 2011 ont été marqués par une grande sécheresse. Le printemps 2011 fut en effet le plus chaud et sec enregistré en cinquante ans, avec un cumul de précipitations de 78 mm entre mars et juin contre une moyenne de 298 mm habituellement sur la même période. Cette sécheresse a entraîné une floraison puis une nouaison précoces au mois de mai. Par la suite, l’épisode caniculaire des 26 et 27 juin a provoqué un échaudage heureusement contrebalancé par un été frais et normalement arrosé, garantissant une reprise du développement physiologique de la vigne. Enfin, un mois de septembre estival a permis une maturation optimale de la récolte.
Ayant bénéficié d’un travail d’éclaircissage garantissant la bonne aération des grappes, les raisins présentaient, début septembre, un état sanitaire excellent ainsi qu’une trame aromatique dense et structurée. Les vendanges ont commencé le 9 septembre, par de jeunes Merlots. Elles ont duré trois semaines, dans des conditions climatiques idéales, sous un temps sec et ensoleillé. Les rendements particulièrement faibles en Cabernets furent compensés par une production plus généreuse de Merlots. Un tri sévère fut opéré dans les vignes, puis dans les chais où un nouvel érafloir permit de séparer les baies des rafles avec une douceur et une précision inégalées. Les fermentations alcooliques furent maintenues autour de 26°C afin de préserver le fruit.

THE WINE ADVOCATE, Robert Parker, April 2014

It offers a dark ruby/plum color, delicious red and black currant fruit intermixed with spice box and subtle wood notes, beautiful purity, and a quality that transcends some of the Haut-Baillys made in the sixties and seventies. A brilliant second wine as well as a sleeper of the vintage, it is supple enough to be drunk in 2-3 years or cellared for 10-15+. 89 points.

THE WORLD OF FINE WINE, Michael Schuster, July 2012

Ripe and mineral to smell; very nicely balanced, fruity at heart, fresh in acidity, with a gently dry tannin; freshly ripe, gently juicy, modest complexity, but a most agreeable wine for the table. Very nice. 2015-22 15,5/20

WINE JOURNAL, Neal Martin, April 2012

It has a very fine, quite minerally bouquet with good delineation, a hint of chalk and graphite in the background. The palate is medium-bodied with slightly chewy tannins, a little brusque and structured although that will soften by the time of bottling. The finish shows more fleshiness and it has good length. 87-89 points.