La Parde Haut-Bailly
2012

Le millésime 2012 se joue comme une valse à quatre temps. Après un hiver froid et sec, le printemps frais et humide a compliqué la floraison et menacé certains merlots de coulure. Puis, la fraîcheur ayant perduré début juillet, nous avons redoublé de vigilance pour surveiller l’état sanitaire des vignes et contrer la pression des maladies (mildiou, oïdium). L’équipe est restée sur le pont tout l’été. Dans un troisième temps, le mois d’août – ensoleillé et aussi chaud que 2000 ou 2009 – a bénéficié de belles amplitudes thermiques par l’alternance de journées chaudes et de nuits fraîches, ce qui favorise la synthèse d’anthocyanes. Le travail traditionnel des sols a permis une bonne gestion du stress hydrique. Enfin, à l’issue d’un mois de septembre estival, quelques millimètres de pluie reçus les 25 et 26 septembre ont relancé le processus de maturation des raisins, permettant d’affiner le caractère fruité des peaux et la douceur des tanins.

Les vendanges ont débuté lorsque l’écart entre maturité technologique (sucres, acidité) et maturité phénolique (tanins) fut rattrapé. Les merlots ont été cueillis dans des conditions idéales. Le week-end du 7 octobre, particulièrement chaud et humide nous a incités à accélérer la cadence pour ramasser les cabernets avant le retour des pluies. Les merlots sont flatteurs et marqués par le charme. Les Vieilles Vignes livrent de splendides cabernets, typiques des grands terroirs de Haut-Bailly.

Robert Parker, avril 2015

Better than many of the Haut-Baillys made in the 1970s and 1980s, the second wine exhibits nice, sweet black cherry and blackcurrant fruit, cedar, earth and spice box. It is lovely, round, seductive, medium-bodied and best drunk over the next 10-12 years. It’s a perfect second wine, with much of the character of its bigger sibling. 89 points

Jean-Marc Quarin, avril 2013

Nez fruité, mûr et un peu méridional. Bouche ronde et savoureuse, de corps moyen, mais très agréable. Une note crémeuse rappelle Pomerol. Finale enrobée, séveuse et aromatique.  16,25/20