Français

"Haut-Bailly, précis et racé" (La Revue du Vin de France)

Dans son numéro de novembre 2014, la Revue du Vin de France revient sur une série d'accords orchestrés par le chef Yannick Alléno autour des vins du Château Haut-Bailly, lors d'un déjeuner au Pavillon Ledoyen à Paris.

Voici quelques extraits :

"Ce cru classé de Graves nous prouve une fois de plus qu'il est particulièrement à l'aise à table et que le temps est son meilleur allié."

"Le millésime 2008, qui s'ouvre à peine et a conservé beaucoup de peps, a ainsi pu donner une parfaite réplique au bœuf Wagyu, à la fois délicieusement moelleux et juteux. Une intéressante anguille fumée exhalait, elle, les notes empyreumatiques d'un 2001 qui commence à entrer dans sa phase évolutive complexe. Mais c'est finalement le 2002, subtil et équilibré, magnifique d'harmonie avec l'une des belles créations automnales du chef autour du cèpe, qui s'impose et livre un accord de saveurs complémentaires."

"Dans le plus pur style classique bordelais, Haut-Bailly brille une fois encore par sa précision et la race de ses tanins. Fondu et soyeux, 2002 déploie de petites notes fumées et conserve une très belle énergie."

Retrouvez l'article complet (p.119-121) "Fastueux automne à Paris", la recette des cèpes en civet de Yannick Alléno et d'autres notes de dégustation dans la Revue du Vin de France n°586.

Subscribe to RSS - recettes