Français

Fin de vendanges et Accabailles au Château Haut-Bailly

Fin de vendanges à Haut-Bailly : le déjeuner des Accabailles

Toute l’équipe de la propriété est réunie ce jeudi 20 octobre pour célébrer la fin des vendanges du millésime 2016.

Les Merlots ont été cueillis entre le 26 septembre et le 6 octobre. Nous avons ensuite attendu jusqu’au 11 pour les Petits Verdots, les Cabernets Francs et les Cabernets Sauvignons. Soit une quinzaine de jours de travail répartis sur quatre semaines. Du sur-mesure !

Ces vendanges 2016 se sont déroulées dans des conditions exceptionnelles, alternant journées chaudes et nuits fraîches, nous permettant d’attendre la parfaite maturité pour chaque parcelle. Les raisins étaient beaux, de petite taille. Les premiers jus sont délicieux.

Des vendanges comme on les aime !

Accabailles 2015 !

Repas des Accabailles, Château Haut-Bailly

Après quatorze journées de vendanges réparties sur quatre semaines – du 15 septembre au 8 octobre – Haut-Bailly a célébré le traditionnel repas des Accabailles sous un soleil éclatant, à l’image des conditions exceptionnelles de ce millésime 2015.

Volonté et efficacité furent récompensées par les « grappes d’or ».

Vendanges dans les Vieilles Vignes

Un premier ramassage dans nos Vieilles Vignes a eu lieu jeudi 2 octobre.

Les visiteurs la connaissent bien. La parcelle de Vieilles Vignes du Château Haut-Bailly couvre 4 hectares au sommet d'une croupe de graves. C'est Alcide Bellot des Minières qui la planta à la fin du dix-neuvième siècle, expérimentant une complantation de 6 cépages : cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc, malbec, petit verdot et carménère.

De variétés différentes, les pieds passent les étapes du cycle à des rythmes différents (débourrement, floraison, fermeture de la grappe). Ainsi, ils ne sont pas tous mûrs et prêts à être vendangés en même temps.

Afin d'assurer une maturité optimale de chaque cépage, l'équipe du Château Haut-Bailly "marque" les pieds au moment où les raisins changent de couleur, la véraison, au mois d'août. Un ruban rouge indique ceux qui sont mûrs en premier.

Les vendangeurs passent donc deux fois sur cette parcelle afin de ramasser les cépages précoces comme tardifs à parfaite maturité.

Vendanges 2012 au Château Haut-Bailly

Vendanges 2012 à Haut-Bailly / Photo Frédéric Guy

Les vendanges 2012 ont commencé, comme en 2004 et en 2008, le jeudi 27 septembre au Château Haut-Bailly, avec le ramassage des jeunes Merlots. Elles se sont terminées le 15 octobre sous un soleil bienfaiteur.

Ce furent des vendanges tardives, marquées par un décalage entre maturités technique et phénolique. C’est-à-dire que les taux de sucres et d’acidité étaient atteints sur des grains riches en composés phénoliques, mais il a fallu attendre qu’ils gagnent en éclat aromatique et en extractibilité. Ceci met l’accent sur la nécessité de goûter les raisins quotidiennement afin d’atteindre une maturité optimale.

Comme chaque année, les quatre hectares de Vieilles Vignes ont été ramassés en deux passages : le 4 octobre pour les cépages les plus précoces (Merlot, Malbec), puis le 12 octobre pour les Cabernets et le Petit Verdot.

Rythmées par des levers de soleil spectaculaires, ces vendanges 2012 ont bénéficié de conditions climatiques heureuses. Comme le montrent les relevés de pluviométrie entre le 20 septembre et le 20 octobre, les vendanges à Haut-Bailly ont eu lieu entre deux épisodes de pluies. Les pluies avant vendanges ont permis d’apporter aux grains l’éclat aromatique dont ils manquaient encore. Nous avons ensuite réussi à épargner les raisins (et les vendangeurs !) du retour de la pluie dès le 16 octobre.

La fraîcheur matinale a permis de garder les raisins intacts de la vigne jusqu’aux chais. Les baies étaient superbes, de petite taille et très concentrées avec une peau épaisse et un bel aspect ciré indiquant un raisin mûr. La qualité très homogène des fruits et la concentration des premiers jus sont prometteuses. Les fermentations ont lieu actuellement, accompagnées de remontages en douceur.

Les écoulages démarrent le 22 octobre et se poursuivront en novembre.

Une championne olympique à Haut-Bailly

Aya Terakawa & Véronique Sanders

Le Château Haut-Bailly a eu le plaisir et l’honneur d’accueillir, ce 2 octobre 2012, la championne de natation japonaise Aya Terakawa pour une visite du domaine et un reportage sur les vendanges.

Médaille de Bronze du 100m dos aux Jeux Olympiques de Londres cet été, Aya Terakawa est aussi une grande passionnée de Bordeaux et ses vins. De la vigne au chai, elle a pu découvrir toutes les étapes des vendanges.

Tous nos vœux pour de nombreuses victoires à cette ambassadrice de charme !

Portraits de vendanges 2011

Abdu

Les vendanges se sont déroulées sur trois semaines, du 9 au 29 septembre, avec un temps sec et ensoleillé…idéal ! Moments conviviaux et concours de chapeaux ont assuré une bonne ambiance.

La maturité des merlots a donné le signal de départ. N’ayant pas souffert de sécheresse, ils étaient fruités, avec un taux d’alcool autour de 12,8°. L’été indien d’arrière-saison a merveilleusement profité aux cabernets qui ont été ramassés sereinement en matinées pour éviter les pics de chaleur de l’après-midi. Ils auront bénéficié de très belles journées de soleil et de nuits fraîches qui leur ont permis d’atteindre une maturité optimale.

D’une manière générale, le savoir-faire a primé cette année : tris méticuleux à la vigne, vinifications précises... Assurant une saison 2011 sous le signe de l’exigence, l’équipe technique a été formidable. Nous souhaitons lui rendre hommage par ces 'portraits de vendanges'.

Le temps des vendanges

Vendanges au Château Haut-Bailly

C'est sous un soleil magnifique que la première semaine de vendanges s'est terminée le vendredi 16 septembre au Château Haut-Bailly.

Entamées le vendredi 9 septembre, les vendanges des parcelles de merlot se sont poursuivies toute la semaine dernière (12 au 16 septembre) dans des conditions climatiques idéales, sous un temps sec et ensoleillé.

Amenées à l'entrée des chais, les baies sont triées sur table vibrante puis passent dans notre nouvel érafloir surnommé "Le Cube" qui sépare les baies des rafles avec une douceur inégalée, presque d'une simple caresse... Tel un caviar d'Aquitaine, les grains de raisin sont ensuite déposés sur une nouvelle table vibrante où ils sont triés une dernière fois avant d'être encuvés.

Les raisins récoltés sont beaux et sains et les premières fermentations se passent jusqu'ici très bien.

Subscribe to RSS - vendanges