Chinois, Simplifié

Haut-Bailly dans l'espace

Octave de Gaulle à Haut-Bailly

Jeudi 24 mars, le Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux organisait une rencontre avec l’astronaute Jean-François Clervoy et le designer Octave de Gaulle autour des nouveaux enjeux du design spatial, dans le cadre de l’exposition « Civiliser l’espace » (visible jusqu’au 9 mai 2016).

C’est à l’astronaute que le designer avait confié le soin de tester sa « bouteille de l’espace » lors d’un vol zéro-G. Les deux passionnés ont pu partager avec le public leur vision d’un mode de vie pour l’homme dans l’espace.

Tandis que les navettes spatiales actuelles sont conçues comme des capsules de survie répondant aux seuls besoins physiologiques de l’homme, Octave de Gaulle – en résidence artistique au CNES (Centre National d'Etudes Spatiales, Observatoire de l'Espace) – crée en 2013 le programme Distiller One afin de proposer des formes pertinentes pour permettre à l’homme d’habiter l’espace.

Il s’intéresse notamment à la consommation d’alcool, enjeu important de la vie en situation de confinement, loin de la terre ferme. La dégustation de vin, en particulier, constitue sur Terre une expérience raffinée et un moment de partage, grâce à une panoplie d'objets, de gestes et de rituels. Mais, « si l'on boit de l'alcool dans les poches plastiques existantes, on ruine tout ce qu'il y a de bon et de beau dans le vin, explique Octave de Gaulle. Il suffit d'observer les verres à vin actuels. Ces verres canalisent les arômes du vin vers le nez... Il fallait trouver une forme, qui à l'inverse de la paille, préserve l'aspect olfactif de la consommation du vin. »

Le designer élabore un service à vin constitué d’un verre et d’une bouteille circulaire où le vin se déplace toujours en direction du bouchon et ne reste jamais bloqué ailleurs dans la forme. L'objet peut être rempli à plat sur Terre, tandis qu'en apesanteur il sera pratique à attraper et à manipuler, à transporter autour du bras ou encore à accrocher à l'aide d'une sangle.

Octave de Gaulle a choisi le Château Haut-Bailly pour cette première bouteille qui fera date. Une bouteille d'exception pour un voyage d'exception.

« Bacchanales modernes ! »

Pradier, Exposition Bacchanales Modernes, Musée des Beaux Arts de Bordeaux

Jeudi 11 février 2016 avait lieu le vernissage de la très attendue exposition « Bacchanales modernes ! » à la galerie des Beaux-Arts de Bordeaux.

En présence d’Alain Juppé Maire de Bordeaux, la directrice du Musée des Beaux-Arts Sophie Barthélémy et la commissaire d’exposition Sandra Buratti-Hasan ont ouvert les portes de cette exposition consacrée à la figure antique de la bacchante.

De Pradier à Rodin, de Berlioz aux Ballets russes, « le nu, l’ivresse et la danse » ont inspiré les artistes modernes et donné lieu à une certaine représentation de la femme dans les arts du 19ème siècle.

« Bacchanales modernes ! » est un parcours multi-sensoriel où la peinture, la sculpture, les arts graphiques mais aussi la danse, le théâtre, l’opéra et le cinéma forment ensemble un univers visuel et musical.

L’exposition réunit plus de 130 œuvres issues de collections publiques françaises.
Elle est visible du 12 février au 23 mai 2016 à la galerie des Beaux-Arts de Bordeaux.

Le Château Haut-Bailly est heureux d'être le Mécène d’Honneur de cet évènement culturel.

« Corps subtils »

Felipe Ribon, Musée des Arts Décoratifs de Bordeaux

A l’occasion de la semaine du design, le musée des arts décoratifs de Bordeaux inaugurait, jeudi 10 septembre, l’exposition "Corps Subtils, carte blanche à Felipe Ribon".

Le jeune et talentueux designer franco-colombien, lauréat des Audi Talents Awards 2012, dévoile ici un travail de plusieurs années sur la matérialisation de contacts avec l’au-delà, une mesure de présences fantomatiques et la création d’états hypnotiques.

Dans le cadre 18ème de l’Hôtel de Lalande, ses objets gravitent comme en apesanteur, apportant légèreté et modernité.

L’exposition est visible jusqu’au 2 novembre 2015. Le musée propose des visites commentées tous les weekends à 15h.

Pour en savoir plus sur l’exposition et sur l’artiste : http://www.bordeaux.fr/ebx/LinkResolverServlet?classofcontent=evenement&...

Haut-Bailly parcourt la Nuit des Musées à Bordeaux

CAPC Musée d'art contemporain de Bordeaux

A l’occasion de la Nuit Européenne des Musées le samedi 16 mai 2015, voici un parcours à travers quatre institutions phares à Bordeaux, dont Haut-Bailly est mécène.

A la Base sous-marine, la soirée de clôture de l'exposition « Zimoun, Sculptures sonores » permet de découvrir l’œuvre du jeune artiste suisse sous un nouveau regard (vidéos, jeu avec les oeuvres).

Le CAPC Musée d'art contemporain inaugure l'exposition « L'éternel dans l'instant - Andrée Putman au CAPC » et propose un atelier avec l’association Sew & Laine pour rhabiller les 42 exemplaires du Lampadaire créé en 1990 par l'architecte pour le musée (tricodeur électronique, pompon, tricot).

Au Musée des Arts Décoratifs et du Design, des animations apporteront de nouvelles couleurs à l’exceptionnelle collection « De David Johnston à Jules Vieillard – L’ivresse Darrigade », de même qu’au Musée des Beaux-Arts où des visites commentées de l’exposition « Bordeaux-Italie : échanges et visions artistiques XVIIe-XXe siècles » sont organisées toutes les heures.

Ces musées seront en accès libre le 16 mai de 18h à minuit.

American Friends of Cité des civilisations du vin

Logo American Friends

Le 30 avril 2015, l’association « American Friends of Cité des civilisations du vin » a été lancée officiellement au cours d'une grande soirée au siège des Nations Unies à New York.

Robert Wilmers, George Sape et Sylvie Cazes ont annoncé la levée de fonds en présence d'Alain Juppé, devant une salle de 340 donateurs et mécènes, dont 75 ambassadeurs de l'ONU.

L’objectif est de récolter un million de dollars pour financer et parrainer l’auditorium de la Cité des civilisations du vin, baptisé Thomas Jefferson Auditorium.

Voir plus d’informations sur le site de la Cité des Civilisations du Vin : www.citedescivilisationsduvin.com

Subscribe to RSS - mécénat